Hébergements sur la cote d’azure

Henri Matisse a résumé ainsi l’attrait de Nice : « Vous souvenez-vous de la lumière à travers les volets ? » disait-il. Elle venait d’en bas, comme de la rampe du théâtre. Tout était faux, absurde, étonnant, délicieux.

Et s’il est vrai que la Côte d’Azur reste un paradis pour les frimeurs, un lieu de spectacles éblouissants et de performances de bravoure, l’intérieur de la région abrite également des plaisirs plus calmes et plus authentiques. L’été dernier, j’ai bravé les routes escarpées au nord de Menton pour assister à un festin assis célébrant une abondante récolte de châtaignes. Nous avons consommé des cuves de polenta crémeuse, du ragoût de sanglier, des pâtisseries au marron et du vin rouge robuste. Ce fut un événement joyeux, qui n’a coûté que 10 € par personne.

Hôtel Garden Beach

Dès que les températures montent, les habitants se dirigent vers les collines, pour se promener dans des forêts fraîches de chênes truffiers, se baigner dans des cascades et siroter un rosé en piscine (avec des glaçons) sur une place de village ombragée. L’une de mes escapades préférées consiste à prendre un ferry pour l’île Saint-Honorat pour un déjeuner de homards frais et grillés, ou à Théoule-sur-Mer pour une baignade dans l’une des petites criques qui bordent le littoral escarpé. La véritable Côte d’Azur est toujours là, même en haute saison. Vous la trouverez si vous regardez au-delà des lumières éblouissantes ; il faut juste un peu d’encouragement pour la trouver.

Vous trouverez sur le site lieux-evenementiels.fr les meilleurs hôtels de séminaire de la région. Voici quelques exemple d’hotels

Où séjourner

HOTEL EPI 1959 ST TROPEZ This glitzy Mediterranean playground might not register on the average hipsters…
Ce terrain de jeu méditerranéen clinquant ne figure peut-être pas sur la liste des lieux de vacances d’été du hipster moyen. Mais la réouverture de l’Epi 1959 l’année dernière pourrait changer cela. Situé à l’écart du brouhaha sur la plage de Ramatuelle, à l’ouest de la ville proprement dite, et niché derrière les dunes de sable, c’est l’antithèse de Saint-Tropez. C’est mignon, confortable, charmant et discret. Il y a 10 cabanes simples, blanchies à la chaux, conçues par Madison Cox, l’homme derrière le Jardin Majorelle de Marrakech. Si l’on a l’impression de se trouver sur la côte d’Azur à l’époque de Brigitte Bardot, c’est précisément le but recherché. L’Epi a ouvert ses portes à la fin des années 1950 et, pendant des décennies, il a été la destination du jour de stars telles que Johnny Hallyday avant de disparaître des feux de la rampe. L’année dernière, l’architecte d’intérieur italienne Monica Damonte a redonné un coup de jeune à l’établissement. Elle a utilisé de vieilles photos et des meubles vintage pour recréer l’atmosphère de l’âge d’or. Le voyage dans le temps n’est pas incompatible avec le luxe moderne. L’accent est mis sur la nourriture, bien sûr (Epi tire son nom de épicerie). Le restaurant sert les plus délicieuses langoustines et du rosé, et des smoothies peuvent être livrés près de la piscine avant une partie de golf sur l’un des deux courts en terre battue. Il y a également une salle de jeux à l’ancienne dans laquelle vous pourrez vous reposer du soleil en jouant au baby-foot. Mais il est difficile de résister au bleu profond de la Méditerranée, si proche que l’on peut entendre le clapotis des vagues. C’est la riviera, ramenée à ses racines.

Port de Monaco

Adresse : Hôtel Epi 1959, 1128 Chemin de l’EPI, 83350 Ramatuelle, France
Téléphone : +33 422 82 19 59
Site web : epi1959.com
CHATEAU SAINTMARTIN SPA PROVENCE There can be few Provenal views as good as the one from the terrace at this…
CHATEAU SAINT-MARTIN & SPA, PROVENCE
Il existe peu de vues provençales aussi belles que celle de la terrasse de ce château situé au sommet d’une colline, qui donne sur le sud, au-dessus d’une brume impressionniste d’oliveraies fumantes, vers le village de Vence et, au loin, vers les yachts blancs comme des mouettes sur la mer. C’est une vue avec laquelle les clients ont tendance à commencer la journée, autour de petits déjeuners composés de pâtisseries feuilletées et d’œufs frais, et à la terminer, avec de l’agneau épicé au tajine et des bouteilles de rosé. Les libellules frôlent les pierres, un nuage occasionnel se faufile dans le ciel ; c’est la Provence médiévale au ralenti plutôt que le style de Saint-Tropez – bien que cette scène ne soit qu’à un court saut d’hélicoptère. Au son des cigales, les après-midi sont consacrés à se rendre à la piscine et à parcourir le terrain, en passant par le sentier artistique et le cercle de cyprès majestueux qui forme un cadran solaire feuillu, et en descendant à l’hôtel des insectes pour voir à quoi ressemblent les chambres. Construit à partir des vestiges d’un château des Templiers du XIIe siècle, avec des murs épais, une chapelle et une tour d’origine, le château conserve une certaine atmosphère grandiose et une influence de la vieille école, adoucie par des chambres simples et classiques.
Transformé en hôtel dans les années 1950, il a ensuite rejoint la collection Oetker (aux côtés du Lanesborough et du Bristol, entre autres) et a été rénové en 2018. La chapelle a été redécorée par l’artiste Erick Ifergan, dont l’arbre de vie se déploie sur les murs blancs. Le spa, qui utilise des lotions et des huiles Bamford, propose des soins sérieux, tels que le massage des tissus profonds qui brise les tensions, adaptés à tous les problèmes personnels. Le bar Le Rossino, avec ses boiseries, sa tapisserie du XVIIIe siècle et sa vaste terrasse, est relaxant pour d’autres raisons. Les deux restaurants font un usage judicieux et créatif des ingrédients locaux, avec pistou, fenouil mariné, granité de pastèque et bar en croûte de pistache au menu – ainsi que des pizzas cuites au feu de bois – livrées par des serveurs en gilet (le personnel commuté partage son temps entre cet établissement et sa sœur L’Apogée Courcheval). Vous pouvez admirer les gravures de Matisse dans le restaurant, ou vous rendre à Vence pour voir la chapelle de l’artiste ; il y a aussi les pavés de St-Paul pour les ateliers d’art, et les plages bien sûr, tandis que l’hôtel propose des dégustations de vins dans la cave, des leçons de tennis, et des voitures avec chauffeur pour explorer. L’hôtel propose des dégustations de vins à la cave, des cours de tennis et des voitures avec chauffeur pour partir à la découverte de la région. C’est un espace raffiné, intégré au paysage, pour un délicieux moment de romantisme provençal à l’ancienne.
PUBLICITÉ
Adresse : Château Saint-Martin & Spa, Vence, France
Téléphone : +33 493 58 02 02


HOTEL NAPOLEON MENTON This 44bedroom hotel on the coast road near the Italian border was refurbished in 2005 by its…
Martin Morrell
HÔTEL NAPOLÉON, MENTON
Cet hôtel de 44 chambres situé sur la route côtière près de la frontière italienne a été rénové en 2005 par son jeune propriétaire entreprenant, Matthew Likierman (il possède également l’hôtel Victoria à Roquebrune, non loin de là). Alternative confortable aux palaces de Monaco, l’hôtel présente des murs clairs et des rideaux à rayures, ainsi que des dessins et des photographies originaux de Jean Cocteau, entre autres artistes associés à la région. Il dispose d’un bar élégant ouvert 24 heures sur 24, d’une petite piscine, d’un solarium et d’une terrasse ombragée par des bananiers. Les chambres les plus populaires sont les suites Cocteau et Sutherland (l’artiste Graham Sutherland a vécu dans le village voisin de Castellar dans les années 1950), toutes deux dotées de terrasses avec vue sur la mer suffisamment grandes pour accueillir un cocktail intime. Le restaurant de plage de l’hôtel, situé de l’autre côté de la route, sert des salades fraîches et du poisson grillé ; il dispose également d’un glacier ultramoderne à faire soi-même.
Adresse : Hôtel Napoléon, 29 Porte de France, Menton

Hôtel miramar beach

Un road trip autour de l’Afrique du Sud

Martin Morrell
LES ROSEES, MOUGINS
Mougins est peut-être un village provençal excessivement pittoresque, mais cette somptueuse maison d’hôtes de quatre suites, nichée sur un chemin de campagne à l’extérieur de la ville, n’a rien de ringard. Le gérant, Kilpérick Lhobet, qui a grandi en jouant dans le jardin en terrasse de cette ferme, a rénové ce mas vieux de 400 ans avec sa mère, Danièlle, une talentueuse designer d’ameublement. La maison principale est divisée en un salon voûté (murs blanchis à la chaux, cheminée, tapisseries) et une cuisine de campagne aux carreaux bruns qui bourdonne d’activité. Parmi les points forts, citons la suite Isadora, couleur miel (Liza Minelli y a dormi), avec sa salle de bains en marbre rose, la nouvelle « caravane tzigane » dans le jardin, et une cabane en bois avec de jolis meubles anciens et une salle de bains rustique avec une baignoire profonde. Le Nigérian Segun Oyeleye est votre hôte gracieux ; si vous réservez à l’avance, Lhobet vous préparera un savoureux dîner de trois plats (avec peut-être la recette de ratatouille de sa grand-mère), servi sur votre terrasse éclairée aux chandelles. Le petit-déjeuner est un festin de pêches, de fraises sauvages et de pains faits maison avec des confitures de fruits.
Adresse : Les Rosées, Mougins, 238 Chemin du Font Neuve, Mouginsuiee

Téléphone : +33 92 92 29 64

AUBERGE DU VIEUX CHATEAU, CABRIS

À l’ouest de Grasse, Cabris est un village de montagne endormi, autrefois fréquenté par Sartre et Camus. Les vues remarquables sur la campagne et la mer scintillante au loin sont une raison suffisante pour s’y rendre ; mais si l’on ajoute à cela un délicieux dîner de trois plats et une jolie chambre pour dormir, l’attrait est irrésistible. Installée dans les vestiges d’une forteresse médiévale, l’Auberge du Vieux Château, qui compte quatre chambres, est étonnamment abordable, même en haute saison. Le jeune chef, Francesco Pelucchini, formé par Ducasse, crée une cuisine méditerranéenne savoureuse : en entrée, on trouve des tomates au four et de la burrata au basilic, et une tarte aux légumes garnie d’une quenelle crémeuse au gorgonzola ; en plat principal, on trouve un succulent bœuf grillé servi avec des cannellonis et de l’aubergine, et un poisson délicatement saisi à la plancha avec des haricots verts. La rusticité est de mise dans les chambres : les chambres 10 et 11, avec leurs lits baldaquins romantiques et leurs couvre-lits fleuris, sont toutes deux orientées au sud ; la chambre 14 possède une terrasse avec vue sur les collines boisées.

Adresse : Auberge du Vieux Château, Place du Panorama, Cabris

Téléphone : +33 4 93 60 50 12

HÔTEL DES 2 ROCS, SEILLANS

Seillans a été élu l’un des plus jolis villages de France, et l’Hôtel des 2 Rocs est une charmante auberge de campagne rétro-chic tenue par un jeune couple sympathique, Julie et Nicolas Malzac. Leur expérience (Hôtel Lancaster, Paris ; Cours des Loges, Lyon ; Michel Guérard, Eugénie- les-Bains) et leur sens artistique sont immédiatement visibles. La demeure du XVIIe siècle, avec sa façade en pierre restaurée et ses volets bleu sarcelle, est tout droit sortie de Manon des Sources (il y a même une fontaine qui gargouille sur la place bordée de platanes où sont servis les repas). Les pièces publiques sont un fouillis de trésors de greniers familiaux, de photographies anciennes, de dessins originaux (dont un de Daumier) et de reliques religieuses. Chacune des 13 chambres spacieuses (nommées d’après des fleurs) est différente, qu’elle soit enveloppée de tissus Pierre Frey jaune et orange ou qu’elle soit magnifiquement rustique avec des plafonds à poutres apparentes. La chambre Coquelicot est ornée de médailles napoléoniennes, tandis que la vaste chambre Mimosa, située au dernier étage, offre une vue imprenable sur la campagne. Le chef, David Carré, excelle dans les plats satisfaisants et inventifs tels qu’un ragoût de poisson épicé et un gâteau au chocolat rempli de caramel chaud et coulant.

Adresse : Hôtel des 2 Rocs, 1 place Font d’Amont, Seillans

Téléphone : +33 4 94 76 87 32

LA VILLA MAURESQUE, SAINT RAPHAEL
À mi-chemin entre Saint-Raphaël et les roches rouges de l’Estérel, la Villa Mauresque est une étonnante folie construite en 1860 par l’architecte Chapoulard : deux châteaux néo-mauresques blancs avec une bordure crénelée rose poussiéreuse et pistache, entourés de bougainvilliers flamboyants dans un parc d’un hectare ombragé de palmiers et de pins. L’hôtel a été récemment rénové et ses 16 splendides suites, aux thèmes variés, portent le nom d’artistes et d’écrivains (la Henry Miller est d’un écarlate audacieux ; la Rimbaud a une baignoire de rêve entourée de baies vitrées ; l’élégant Baudelaire a un grand lit à baldaquin en cuivre ancien). La plus charmante est la suite Picasso, située à l’étage supérieur, avec son immense terrasse et sa vue imprenable. L’hôtel dispose d’un jacuzzi intérieur et d’un hammam dans l’une des tours du château. Le chef, Philippe Joffroy, concocte des mini-merveilles de déjeuners et de dîners de style méditerranéen, servis au bord de la piscine ou à l’intérieur (une villa dispose d’une grande et élégante salle à manger, l’autre d’un jardin d’hiver). Les chambres plus modestes ne sont pas aussi attrayantes que les suites, mais les clients ont accès à un hangar à bateaux rempli d’équipements pour le ski nautique, la plongée sous-marine et le kayak, ainsi qu’à un voilier de 30 mètres.
Adresse : La Villa Mauresque, 1792 route de la Corniche, Saint RaphaëlTéléphone
: +33 4 94 83 02 42
: une des 13 chambres de l’Hôtel des 2 Rocs, Seillans

Martin Morrell

LA SUITE, CASSIS

Ce qui frappe le plus dans cette maison d’hôtes de trois chambres, qui a ouvert ses portes en juillet 2009, c’est l’étonnante maîtrise géométrique de l’espace intérieur/extérieur, conçu pour tirer le meilleur parti de la vue sur la mer Méditerranée étincelante et sur le Cap Canaille, une falaise calcaire monumentale qui prend une couleur rouge vif au coucher du soleil. Il n’est pas étonnant qu’Herbert Hufnagel, un architecte d’intérieur allemand (et ancien propriétaire de la maison d’hôtes Maison 9, dans les vignobles de Cassis), soit tombé amoureux du site, transformant ce qui était autrefois une morne maison de village en une éblouissante villa de verre, de roche et de pierre. Chaque chambre est unique, décorée d’un mélange éclectique d’objets trouvés par Hufnagel en Afrique, en Indonésie, au Mexique, à Bali et dans les souks marocains. Parmi la collection, on trouve des tapis en peau d’animal, des créations afro-baroques en forme de défense et de corne de l’artiste français Michel Haillard et des photographies de Peter Lindbergh. Les hôtes trouveront toujours un coin tranquille sur l’immense terrasse blanche (qui dispose d’une petite piscine noire), mais chaque chambre dispose également d’un patio privé. Après le petit-déjeuner – un élégant assortiment de croissants frais, de pain bis, de mangues, de figues, de fraises et de confitures faites maison – prenez un bain matinal sur la plus jolie plage de galets de la ville, La Plage du Bestouan, située de l’autre côté de la route.

Adresse : La Suite, 18 avenue de l’Amiral Ganteaume, Cassis

Téléphone : +33 622 31 63 57

LA FIGUIERE, RAMATUELLE

Au bout d’une route verdoyante, à mi-chemin entre Saint-Tropez et les plages de Pampelonne, La Figuiera est un hôtel de campagne discret de 41 chambres, entouré de vignes. C’est également l’un des lieux de séjour les plus abordables de la région, même en haute saison, ce qui explique pourquoi les Parisiens chics réservent la même chambre année après année pour des séjours prolongés. Affaire de famille, La Figuière est dirigée par Cécile Chaix et sa mère Monique, toutes deux tropéziennes dans l’âme. Mon grand-père a acheté cette bastide en 1964 et y a construit sept chambres », explique Cécile, qui a progressivement agrandi la propriété. Les boissons sont servies sur la terrasse, et il y a un petit pool house pour les snacks et le petit-déjeuner ; le jardin paysager est enflammé de bougainvillées violettes et roses et de lauriers-roses blancs. Ne vous laissez pas décourager par l’extérieur gris et un peu délabré de la rangée de chambres de style bungalow à l’arrière : entrez et ouvrez les portes françaises sur votre patio privé, entouré de lavande sauvage. Le style sans chichis est aussi authentique que possible : tissus colorés imprimés Souleiado, sols en terre cuite, antiquités en bois simples et salles de bains en carreaux rouges et blancs. Si vous vous lassez de la paix et de la tranquillité, le port, les boutiques et les plages de Saint-Tropez ne sont qu’à une courte distance de marche.

Adresse : La Figuière, Route de Tahiti, Ramatuelle

Téléphone : +33 4 94 97 18 21

LE MAS DES ROMARINS, ILE DES EMBIEZ

L’île des Embiez – une petite île au large de Six-Fours, près de Bandol – est surtout connue comme le fief de Paul Ricard, le célèbre entrepreneur marseillais qui a inventé le Pastis dans les années 1930. Il est impossible d’échapper à son héritage, qui comprend un institut océanographique et un musée, ainsi que les bouteilles de Pastis omniprésentes vendues dans toutes les boutiques de l’île. Située à seulement 12 minutes en ferry du continent, l’île est une destination populaire auprès des familles en excursion, mais elle a commencé à attirer une clientèle plus exigeante depuis l’ouverture du Mas des Romarins en 2009. Cette maison d’hôtes de cinq chambres de style provençal, installée dans une vaste ferme à deux étages, ressemble plus à une maison qu’à un B&B. Les chambres sont simples mais confortables, avec des couvre-lits en lin taupe, des meubles en rotin et des sols carrelés en terre cuite ; les grandes salles de bains sont équipées de baignoires et de doubles lavabos. Il y a une vaste cuisine bien équipée pour préparer votre propre dîner (l’île a une épicerie, mais les gourmands préféreront peut-être apporter un panier de produits de Bandol). Un portail privé s’ouvre sur un jardin de jasmins, romarins, magnolias et figuiers odorants et sur une piscine en pierre. Si vous ignorez les quelques bungalows et caravanes en béton, l’île est un trésor sans voiture, avec ses criques sauvages et ses ruisseaux turquoise limpides, et elle est idéale pour faire de la plongée ou du vélo sous les pins parasols.

Adresse : Le Mas des Romarins, Ile des Embiez, Six Four les Plages

Téléphone : +33 4 94 74 94 94

CHÂTEAU DE VALMER, LA CROIX-VALMER

La charmante ville côtière de La Croix-Valmer, au sud-ouest de Saint-Tropez, est entourée de pins parasols balayés par le vent, sans aucun magasin de mode en vue. Le Château de Valmer est une véritable bastide de 42 chambres, propriété de la famille Rocchietta depuis 1949, située dans un parc de six hectares planté de chênes et de vignes séculaires. C’est une retraite élégante et discrète, avec de jolies chambres lumineuses, deux excellents restaurants (dont un sur la plage), du vin biologique produit sur place, un spa aux parois de verre proposant des soins Carita et Cinq Mondes, une piscine extérieure et une piscine intérieure chauffée pour les jours où le mistral se lève. Les attractions vedettes de l’hôtel sont deux cabanes en bois de cèdre rouge surplombant les vignobles. Chacune est dotée d’un lit à baldaquin, de bibelots sur le thème de l’écureuil, de meubles vintage, d’une grande véranda (attention au coffre) et d’une salle de bains remplie d’articles de toilette Cinq Mondes. La plage de Gigaro, une courbe de sable blanc qui n’est pas bondée même en haute saison, est juste à 10 minutes de marche le long du chemin bordé de palmiers.

Adresse : Château de Valmer, La Croix-Valmer

Téléphone : +33 4 94 55 15 15

Site web : chateauvalmer.com

En photo : le chemin vers la plage de Cassis.

Où manger

MIRAZUR MENTON     Hidden on a hilltop high above the sea Mirazur is a terrace restaurant with its own citrus grove and...

Martin Morrell

MIRAZUR, MENTON

Caché au sommet d’une colline surplombant la mer, le Mirazur est un restaurant en terrasse qui possède sa propre plantation d’agrumes et d’avocatiers, un potager et même un carré d’herbes sauvages et de fleurs comestibles. Le chef argentin Mauro Colagreco, âgé de 35 ans (il a fait décrocher au restaurant une étoile Michelin en 2008), prépare trois menus dégustation de plats exquis. Viennent d’abord les tapas – un minuscule croustillant de riz à l’encre de calmar et de légumes finement coupés en dés, un verre de gazpacho jaune – puis les entrées comme le risotto au quinoa rouge et aux cèpes sauvages. Une corbeille de pain frais arrive accompagnée d’une flaque paradisiaque d’huile d’olive citron-gingembre de Colagreco. Les plats principaux comprennent des coquilles Saint-Jacques avec de la glace au fenouil, et du maquereau avec une purée d’orange et de carotte. Les surprises se poursuivent avec un éventail de desserts légers et rafraîchissants, comme les étonnants cannellonis à la crème de coriandre, enrobés de sucre filé et servis avec une glace au yaourt.

Adresse : Mirazur, 30 avenue Aristide Briand, Menton

Téléphone : +33 4 92 41 86 86

Site web : maurocolagreco.com

CAFÉ DE LA FONTAINE, LA TURBIE

Suivez les méandres de la Grande Corniche (où a été tourné To Catch a Thief) jusqu’à La Turbie, un village perché souvent enveloppé dans la brume des montagnes. Le Café de la Fontaine est un joyeux bistrot dirigé par Bruno Cirino, dont le repaire gastronomique, l’Hostellerie Jérôme, se trouve juste en face. Le concept est simple : une cuisine provençale utilisant les ingrédients les plus frais de Ligurie, et une carte des vins provenant de vignobles locaux peu connus (et excellents). Les entrées comprennent des artichauts dodus cuits à la vapeur et garnis de ricotta, des sardines farcies aux légumes du marché, suivis de classiques régionaux comme les raviolis aux brocolis et le canard rôti aux olives. Le menu comprend toujours un plateau de fromages français et italiens, et des desserts tels que la tarte aux pommes garnie de raisins secs et de pignons de pin, et une meringue au potiron légère comme une plume.

Adresse : Café de la Fontaine, 4 avenue du Général de Gaulle, La Turbie

Téléphone : +33 4 93 28 52 79

LE B B BISTROT D’AN ANTOINE, NICE

Le Bistrot existe depuis 1904, mais les nouveaux propriétaires Armand Crespo et sa femme Sophie ont transformé ce qui était un restaurant confortable à deux étages en un bistrot très populaire qui sert des plats provençaux réconfortants, frais du marché et joliment présentés. Le décor est élégamment rétro et folklorique, et un mélange d’avocats, de juges et de jeunes professionnels se joint à une foule locale bohème autour du bar en zinc et des petites tables en bois. La petite cuisine ouverte produit une variété de plats alléchants, de l’entrée de maquereau et pommes de terre avec roquette, raifort et sauce moutarde au risotto aux truffes et aux sardines dans une marinade aillée servis dans une croûte de pastilla.

Adresse : Le Bistrot d’Antoine, 27 rue de la Préfecture, Nice

Téléphone : +33 4 93 89 29 57

LE BISTROT DES FLEURS, TOURRETTES-SUR-LOUP
Suivez la D6 verdoyante à travers les Gorges du Loup jusqu’à ce petit café de bord de route, à quelques mètres de Florian, une fabrique de bonbons spécialisée dans les arômes de fruits et de fleurs. Ce n’est pas un hasard : Yves Terrillon y a ouvert une école de cuisine en 2007, proposant des recettes à base de fleurs comestibles et d’ingrédients et produits fabriqués à proximité. Son bistrot de 40 places a ouvert en 2010 avec un menu de saison comprenant des « bonbons » de foie gras (foie gras de canard poêlé, arrosé de confiture de violette et de pétales frais, enveloppé dans un filo croustillant) et des tagliatelles aux crevettes parfumées à la rose. Il y a aussi des salades garnies de pensées veloutées et de capucines poivrées, et des desserts comme la crème brûlée à la violette et une boule de glace à l’hibiscus.
Adresse : Le Bistrot des Fleurs, 22 Pont du Loup, Tourrettes-sur-LoupTéléphone
: +33 92 11 06 94Site Internet
: sur la terrasse du Mirazur, restaurant étoilé au Michelin

Martin Morrell

LA TONNELLE, ILLE SAINT-HONORAT

Lorsqu’un groupe de moines a découvert l’île Saint-Honorat en l’an 400, ils ont été tellement impressionnés qu’ils ne sont jamais repartis. Aujourd’hui, cette île de 40 hectares au large de Cannes est un sanctuaire protégé composé de pins majestueux, de vignobles et de routes rouges poussiéreuses, qui mènent tous à un monastère du XVe siècle, figé dans le temps. Les moines cisterciens qui y résident prient en silence, travaillent les champs et produisent une superbe gamme de vins rouges, blancs et rosés en édition limitée. La Tonnelle, une vaste brasserie de fruits de mer, a ouvert en 2008 avec une terrasse en bois au bord de la mer turquoise. Dirigée par le jeune chef Arnaud Ronxin, elle met en avant les spécialités locales telles que la petite friture et le homard grillé aux oignons et au romarin sauvage, qui est la signature de Ronxin. Après le dessert (essayez le sorbet au citron de Menton biologique arrosé de liqueur Lerincello), promenez-vous dans la forêt de chênes verts et de cyprès. L’île n’est qu’à 15 minutes en ferry de Cannes, mais la ville n’aura jamais semblé aussi lointaine.

Adresse : La Tonnelle. Ile Saint-Honorat, Iles de Lérins

Téléphone : +33 4 92 99 54 08

JILALI B, THEOULE-SUR-MER

Le Jilali B se trouve juste au-dessus de la route côtière entre Theoule-sur-mer et San Raphaël, une étendue spectaculaire de falaises rouges et de criques bleu saphir. Le restaurant est peut-être un peu à l’écart des circuits touristiques, mais le chef Jilali Berrekama n’est pas un inconnu sur la Riviera, puisqu’il a passé six ans à l’hôtel-restaurant Miramar et, avant cela, à L’Oasis, un restaurant deux étoiles à La Napoule. Les locaux s’y pressent pour une cuisine d’inspiration méditerranéenne abordable mais raffinée, un mélange ensoleillé de soupe de poisson au safran, de mousse d’asperges à l’orange, de sardines farcies et de rougets rôtis avec des légumes de saison croquants et un hummous citronné. Parmi les plats phares, citons le foie gras de canard maison servi avec de la mangue et une brioche grillée, et une épaule d’agneau cuite lentement avec des olives provenant des bosquets voisins. Les desserts sont pour la plupart des combinaisons légères et rafraîchissantes d’épices et de fruits, comme la divine panna cotta aux pêches infusées de romarin.

Adresse : Jilali B, 16 avenue du Trayas, Anse de la Figueirette, Théoule-sur-mer

Téléphone : +33 4 93 75 19 03

L’ECOLE DES FILLES, LE BAR-SUR-LOUP

Vue de la route, L’Ecole des Filles ressemble encore à l’école de filles qu’elle était autrefois : un simple bâtiment de deux étages en pierre de Provence, avec une façade jaune joyeuse et des volets vert menthe. Le jeune et talentueux chef Stéphane Lucas a ouvert son restaurant en mars 2009 et a conservé l’ambiance de l’école (photos de classe au mur, bonbons en bocaux). Aux beaux jours, les repas sont servis dans la cour ombragée où les élèves jouaient autrefois à la marelle, ou dans la salle à manger cosy avec ses bibelots animaliers kitsch. Lucas, 39 ans, a été formé au Grand Véfour à Paris et a travaillé avec les meilleurs chefs de la Riviera. Le menu propose des portions généreuses de plats de saison tels que la soupe de pois cassés frais et le risotto aux févettes, ainsi que des plats réconfortants (rôti de porc avec carottes braisées et purée de pommes de terre). Après le dessert, retirez-vous dans un coin de l’ancienne aire de jeux pour une partie de pétanque.

Adresse : L’Ecole des Filles, 380 avenue l’Amiral-de-Grasse, Le Bar-sur-Loup

Téléphone : +33 4 93 75 19 03

En photo : Brasserie La Tonnelle sur l’île Saint-Honorat

LA VERDOYANTE, GASSIN

On pourrait facilement prendre cette jolie ferme, située à l’extérieur du village de Gassin, pour une maison familiale privée. En fait, il s’agit d’un temple de la cuisine régionale de terroir, depuis longtemps appréciée par les habitants. C’est un endroit où l’on peut prendre un long repas sur la terrasse, loin du brouhaha de Saint-Tropez. Le jeune chef Laurent Mouret (qui a fait ses classes à l’Oasis de La Napoule) a récemment succédé à son père et sa carte propose un formidable éventail de classiques provençaux avec une touche résolument moderne : coquilles Saint-Jacques et crumble d’avocat, lourdes tranches de foie gras aux dattes et pain d’épices, risotto aux champignons sauvages et aux noix, tendre ragoût de bœuf et gnocchi. Si vous commandez 24 heures à l’avance, Mouret créera une bourride divine ou une bouillabaisse fumante. Deux vignobles voisins produisent un rosé fruité et élégant qui est de rigueur lors des chaudes nuits d’été. Le menu généreux de cinq plats est d’une valeur exceptionnelle.

Adresse : La Verdoyante, 866 Chemin Vincinal de Coste Brigade, Gassin

Téléphone : +33 4 94 56 16 23

LA RASTEQUE, BORMES-LES-MIMOSAS

La Rasteque se trouve au pied de Bormes-les-Mimosas, un village préservé aux rues étroites, aux places fleuries et aux fontaines. Le jeune chef Jerôme Masson (qui a fait ses classes à la Villa Belrose, étoilée au Michelin, avec Thierry Thiercelin) prépare de délicieuses spécialités régionales, guidées par les meilleurs produits de saison. Sa cuisine honnête et subtile est à l’opposé des restaurants coûteux et souvent décevants de la région. Le petit menu changeant commence par des classiques tels qu’une brochette de crevettes grillées et des fleurs de courgette délicatement farcies, juste assez pour mettre en appétit vos papilles pour les plats principaux de homard chaud avec des carottes au gingembre, d’agneau rôti avec de la polenta, ou de filet mignon de porc arrosé de jus de citron et de thym. Il n’y a pas grand-chose à redire : les vins sont une sélection des meilleurs mais moins connus millésimes du Var, la terrasse offre une vue imprenable sur la Méditerranée et les Maures, et l’hôtesse Patricia (la femme de Jérôme) est tout sourire. Si vous êtes là pour une occasion spéciale, sachez que le saxophone du chef n’est jamais très loin de la cuisine et qu’il est connu pour mettre de l’ambiance entre les plats.

Adresse : La Rasteque, 48 boulevard du Levant, Bormes-les-Mimosas

Téléphone : +33 4 94 15 19 41

AUBERGE DE LA MOLE, ST TROPEZ

Sautez le déjeuner et dirigez-vous vers l’Auberge de la Môle, juste à l’extérieur de Saint-Tropez. Anciennement une station-service des années 1960, ce restaurant familial sans prétention sert depuis 50 ans un menu fixe de cinq plats composé de spécialités du sud-ouest cuisinées à la maison. Les repas (de préférence servis sur la terrasse) sont précédés de quatre pâtés maison différents, d’un pot de cornichons et d’une corbeille de pain, mais allez-y doucement : les entrées tentantes vont de la salade d’écrevisses aux cuisses de grenouilles à l’ail, le tout accompagné d’une bouteille de Pétale de Roses bien fraîche du Château Barbeyrolles. Le plat signature est un Tournedos Rossini dodu et tendre – un steak surmonté d’une plaque de foie gras gargantuesque – servi avec des galettes de pommes de terre aux truffes. Vient ensuite l’énorme plateau de fromages, suivi d’un bol de mousse au chocolat de taille indécente (parmi les autres desserts, citons la crème caramel comme la faisait grand-mère et les poires pochées au vin). Dans une ville comme Saint-Tropez où la fréquentation des bars est la règle, l’Auberge de la Môle a un attrait résolument nostalgique, pour une époque où les conversations prolongées autour d’un dîner et la goinfrerie sans culpabilité étaient à l’ordre du jour.

Adresse : Auberge de la Môle, 98 route Nationale

Téléphone : +33 4 94 49 55 07

Photo : coquille Saint-Jacques et crumble d’avocat à La Verdoyante à GassinCe qu’
il faut voir

THE WATERFALL SILLANSLA CASCADE      Just off a country road lined with grassy meadows is SillanslaCascade a pretty...

Martin Morrell

LA CASCADE, SILLANS-LA CASCADE

Juste à côté d’une route de campagne bordée de prairies, se trouve Sillans-la-Cascade, un joli village médiéval au nord-est de Cotignac. Il possède une place baignée de soleil et est traversé par la Bresque. Devant la chapelle, un panneau peint à la main indique le début d’une montée de 30 minutes, ombragée par des platanes centenaires, jusqu’à « la cascade », une chute d’eau spectaculaire qui se jette à 42 mètres dans un bassin turquoise et jade. Sur le chemin du retour, découvrez le château du XVIIIe siècle, ancienne demeure du comte François de Castellane, et le village de Salernes, connu pour ses carreaux de céramique hexagonaux.

VILLA E1027     In 1925 when furniture designer Eileen Gray was commissioned by her Romanian lover architect Jean...

Martin Morrell

VILLA E-1027

En 1925, lorsque la designer de meubles Eileen Gray a été chargée par son amant roumain, l’architecte Jean Badovici, de construire un nid d’amour, elle s’est rendue à Roquebrune-Cap-Martin et a trouvé un petit terrain surplombant la mer. Achevée en 1929, la Villa E-1027 est sa première incursion dans l’architecture. Aujourd’hui saluée comme un chef-d’œuvre minimaliste, la maison en béton en forme de L, construite sur pilotis, est remplie de chaises Gray’s Transat et d’armoires pivotantes et pliantes, et possède sept fresques peintes par Le Corbusier, un invité fréquent. Après des années de délabrement, le ministère français de la Culture et des Monuments historiques a entamé une vaste rénovation et ouvrira bientôt la villa au public. roquebrune-cap-martin.com

En photo : Villa E-1027, le joyau moderniste du designer de meubles Eileen Gray, à Roquebrune-Cap-Martin.

Martin Morrell

MAISON BULLES

Conçu dans les années 1970 par Antti Lovag, l’autodidacte hongrois de l’architecture à bulles, le vaste Palais Bulles rose est la propriété de Pierre Cardin, qui l’ouvre au public pour des événements spéciaux, des soirées cinéma et mode, des pièces de théâtre et des concerts. Ce vaste domaine situé au sommet d’une colline comprend des jardins suspendus, des cascades et une série de piscines circulaires à débordement, ainsi que dix chambres lumineuses équipées de lits ronds et d’œuvres des artistes contemporains préférés de Cardin. Antti Lovag décrit le style de la maison-bulle comme un « espace organique » : les pièces cyclindriques doucement arrondies avec des fenêtres à hublot incurvées (ou « skydomes ») sont une réaction à ce que l’architecte appelle « l’agression des angles ».

Appelez l’office du tourisme de Théoule-sur-Mer (+33 4 93 49 28 28) pour plus d’informations.

En photo : Maison Bulles à Théoule-sur-Mer, la maison bulle conçue par Antti Lovag et appartenant à Pierre Cardin